TAGUER VOS PHOTOS AVEC LE #tissuslionel SUR LES instagram

Devenez la star de notre page galerie mettez en avant vos talents de couture en postant une photo de votre réalisation avec le #Tissuslionel

Ma toile du #bodyartesane de charlottejaubert x artesane_paris est terminée.

Niveau photo, je ne peux pas mieux faire pour ce soir et je le montrerai porté dès que possible.

Version bustier+manches+culotte avec modification pour attache avec boutons pression à coudre, moins esthétique que les agrafes mais plus pratique je trouve.

C’est un modèle très travaillé et bien pensé en termes de finitions, qui demande beaucoup beaucoup beaucoup de concentration, notamment avec les épaisseurs.

J’avais déjà eu très chaud avec la pose de la laminette à la culotte.

C’est assez fatiguant. Ça fait beaucoup d’un coup, mais même imparfait, le résultat est très gratifiant (mais je vais aller me faire une toile toute simple de l’Amoroso avant de faire une autre version de celui-ci).

Je ne fais jamais de toile portable habituellement (mais toujours des toiles brouillon pour les projets en chaîne et trame), mais avant de couper dans les belles matières mises en vente par Charlotte et inaccessibles autrement, je me suis dit que faire des toiles portables était aussi l’occasion de tester des matières avec lesquelles je n’avais jamais travaillé.

La maille principal est un jersey crêpe de viscose rouge pourpre de chez fairyfactory.fr_mercerietissus et la doublure un lycra brillant « bordeaux clair » de chez tissuslionel.

En vrai, je voulais une doublure ton sur ton mais l’achat par écran interposé ne tombe pas toujours juste.

Je ne regrette pas ce long travail de toile portable qui permet de se rendre comptes des points techniques délicats comme quand on pense que les coutures sont bien alignées et au moment où on réalise la surpiqûre en-dessous des bonnets qui aplatit bien le tout, je m’aperçois qu’il y a des tout petits décalages. Dommage, mon arrondi était lui réussi. 

Ton sur ton, ça ne se voit pas. Le challenge est de faire mieux au prochain. 

Je reviendrai sur le décolleté et la tension de la laminette et d’autres points techniques quand je pourrai le montrer porté.

#jecoudsmonbody #jeportecequejecouds #charlottejaubert #artesane_paris #artesane #fairyfactory_mercerie #tissuslionel #acaenlescousettes #couturecaen #bodysuitpattern
Ma toile du #bodyartesane de charlottejaubert x artesane_paris est terminée. Niveau photo, je ne peux pas mieux faire pour ce soir et je le montrerai porté dès que possible. Version bustier+manches+culotte avec modification pour attache avec boutons pression à coudre, moins esthétique que les agrafes mais plus pratique je trouve. C’est un modèle très travaillé et bien pensé en termes de finitions, qui demande beaucoup beaucoup beaucoup de concentration, notamment avec les épaisseurs. J’avais déjà eu très chaud avec la pose de la laminette à la culotte. C’est assez fatiguant. Ça fait beaucoup d’un coup, mais même imparfait, le résultat est très gratifiant (mais je vais aller me faire une toile toute simple de l’Amoroso avant de faire une autre version de celui-ci). Je ne fais jamais de toile portable habituellement (mais toujours des toiles brouillon pour les projets en chaîne et trame), mais avant de couper dans les belles matières mises en vente par Charlotte et inaccessibles autrement, je me suis dit que faire des toiles portables était aussi l’occasion de tester des matières avec lesquelles je n’avais jamais travaillé. La maille principal est un jersey crêpe de viscose rouge pourpre de chez fairyfactory.fr_mercerietissus et la doublure un lycra brillant « bordeaux clair » de chez tissuslionel. En vrai, je voulais une doublure ton sur ton mais l’achat par écran interposé ne tombe pas toujours juste. Je ne regrette pas ce long travail de toile portable qui permet de se rendre comptes des points techniques délicats comme quand on pense que les coutures sont bien alignées et au moment où on réalise la surpiqûre en-dessous des bonnets qui aplatit bien le tout, je m’aperçois qu’il y a des tout petits décalages. Dommage, mon arrondi était lui réussi. Ton sur ton, ça ne se voit pas. Le challenge est de faire mieux au prochain. Je reviendrai sur le décolleté et la tension de la laminette et d’autres points techniques quand je pourrai le montrer porté. #jecoudsmonbody #jeportecequejecouds #charlottejaubert #artesane_paris #artesane #fairyfactory_mercerie #tissuslionel #acaenlescousettes #couturecaen #bodysuitpattern